AVANT DE PARTIR AU MAROC

L‘équipement:
De bonnes chaussures de marche confortables, sac de couchage, vêtements plutôt sportifs ou amples et confortables, pulls et anoraks : les écarts de température entre le jour et la nuit peuvent être importants, principalement en hiver (novembre, décembre, janvier).
Couvre-chef : Le chèche (turban), idéal pour protéger votre tête, votre cou et vos épaules du soleil, mais aussi des tempêtes de sable ou bien une casquette, un chapeau ou un foulard.
Lampe de poche (ou frontale), lingettes humides, lunettes solaires, couteau suisse (attention dans l’avion, à mettre en soute !), allumettes, et pharmacie personnelle.

Climat :
La meilleure époque pour voyager s’étend de septembre à avril. En été, le climat est très chaud et sec. De novembre à février, il faut prendre des vêtements d’hiver, une bonne veste duvetée, et un bon sac de couchage car les nuits peuvent être très froides même si les températures pendant la journée sont très agréables.

Tableau des températures en degrés Celsius à ZAGORA et OUARZAZATE :
————————-Ouarzazate        Zagora
janvier                          17.3               21.2
février                           19.7               22.9
mars                             23                  26
avril                              26.9               30.2
mai                               30.8               34.5
juin                               36                  39.8
juillet                            39.4                43.6
août                             38.4                42.5
sept                             33.3                 36.4
octobre                        27                    30.6
novembre                    21.4                 25.5
décembre                    16.7                  21.1
L’eau :
L’eau est potable dans la plupart des villes mais nous vous recommandons de boire de l’eau minérale en bouteille ou de vous munir de pastilles de Micropur.

La quantité d’eau minérale est contrôlée au départ des caravanes à ZAGORA par le personnel de KARIM SAHARA.

Généralement, il faut compter 1,5 à 3 litres d’eau par personne par jour, de novembre à février et de 3 à 5 litres par jour le reste de l’année.

Le thé nomade : le meilleur moyen de lutter contre la déshydratation et la soif, il sera offert par notre guide pendant tout le séjour dans le désert. Son effet bénéfique est supérieur à celui de l’eau minérale. N’hésitez pas à en boire quand il est disponible.

Passeport :
Un passeport en cours de validité, valable au moins trois mois après la date d’entrée sur le territoire Marocain, est nécessaire. Dorénavant, les mineurs doivent, eux aussi, avoir un passeport individuel quel que soit leur âge. Toutefois, si votre enfant de moins de quinze ans est porté sur votre passeport délivré avant le 12 juin 2006, cette inscription est valable.
Visa :
Aucun visa n’est exigé pour les ressortissants en provenance de l’Europe et de l’Amérique, pour un séjour de moins de trois mois. Toutefois, renseignez-vous auprès du Consulat Marocain de votre pays de résidence.
Santé :
Le principal problème au MAROC est lié à la consommation d’eau ou de légumes. Il faudra quelques jours d’adaptation pour votre organisme, mais ce délai correspond souvent au temps de votre voyage ! Faites toujours attention à ce que vous buvez ou mangez. Si vous séjournez en hôtel, il vaut mieux consommer de l’eau en bouteille en exigeant que la bouteille soit ouverte devant vous. Si vous partez pour un trek, votre pharmacie pourra vous fournir des cachets purificateurs d’eau à mettre dans vos bouteilles.
Les pharmaciens marocains sont compétents et bien fournis en médicaments ; n’hésitez pas à prendre conseil auprès d’eux. En cas de problème sérieux, contactez l’ambassade qui vous conseillera un centre de soins adapté.
Pensez à emporter dans votre trousse médicale : antiseptiques, comprimés contre la fièvre et maux de tête, écran solaire total, insecticide, médicament contre les problèmes gastriques et contre la déshydratation, surtout si vous allez dans le Sud du pays.
Médicaments :
(Aspirine, pansements, bandes, désinfectant, antibiotiques, anti-diarrhéique, laxatifs, sérum, lotion anti-moustique, protection solaire, beurre de cacao) ainsi que les médicaments spécifiques à vos traitements particuliers.

Vaccins :
Le certificat de vaccination n’est pas exigé pour les voyageurs en provenance de l’Europe et de l’Amérique. Si vous vous rendez dans une grande ville touristique comme AGADIR, RABAT ou CASABLANCA, vous avez très peu de chances de tomber malade, l’hygiène y étant relativement bonne.
Pour un voyage à travers le pays, il est préférable d’être vacciné contre les hépatites A et B, la diphtérie, le choléra, le tétanos et la fièvre typhoïde. Il s’agit seulement d’une précaution car ces maladies sont très peu répandues. Pensez à planifier vos vaccinations plusieurs semaines avant le départ.
Bagages :
Pour les vêtements, sachez que les nuits sont fraîches dans le désert et en montagne. Veillez à adapter votre style de vêtements au lieu où vous vous rendez : décolletés, robes et jupes courtes sont possibles dans un hôtel balnéaire, mais certainement pas dans les villages très conservateurs.
Douanes :
Prescriptions douanières : Les adultes peuvent importer 200 cigarettes ou 50 cigares ou 400 g de tabac, un litre de vin et un litre d’alcool fort. Il est interdit d’importer ou d’exporter des dirhams, la monnaie nationale. Pensez à ne changer que le nécessaire.
Assurances :
Avant de partir, il peut être judicieux de souscrire à une assurance qui vous assurera le remboursement des frais de rapatriement et des frais médicaux en cas de problème. Certaines cartes bancaires incluent, dans leurs services, une assurance rapatriement. Renseignez-vous auprès de votre banque. Vous pouvez également acheter votre billet d’avion avec une assurance.
Conseils vestimentaires :
Prévoyez des vêtements légers et un pull pour les soirées au printemps, en été et en automne. En hiver, vêtements de mi- saison et vestes chaudes sont nécessaires. Shorts et mini-jupes sont à éviter. Un chapeau peut s’avérer utile. Si vous voyagez à l’intérieur ou au sud du MAROC, amenez des vêtements légers pour la journée et des tenues chaudes pour la nuit. Il est conseillé d’éviter de porter des tenues audacieuses ou qui pourraient être jugées comme provocantes.
COMMENT S’Y RENDRE ?
Le MAROC est tout proche de l’EUROPE. 14 Kilomètres à peine le séparent de l’ESPAGNE par le détroit de GIBRALTAR. Vous pouvez donc vous rendre au MAROC par tous les moyens possibles et imaginables.
En avion :
Le MAROC dispose de 12 aéroports internationaux : AGADIR, AL HOCEIMA, CASABLANCA, DAKHLA, FES, LAÂYOUNE, MARRAKECH, OUARZAZATE, OUJDA, RABAT-SALE, TANGER et TETOUAN.
En voiture, en train et en bateau:
Pour rouler vers le MAROC, direction ALGERISAS en ESPAGNE : Voiture, moto, autocar ou train auto-couchettes vous y emmènent. Puis traversez le détroit de GIBRALTAR en car-ferry jusqu’à TANGER (2h30) ou CEUTA (1h30). Également, départ de SETE (France) vers TANGER (le voyage dure 36 heures) et d’ALMERIA vers NADOR ou MELILLA.

UNE FOIS SUR PLACE
Monnaie :
La monnaie du MAROC est le dirham (MAD) qui est divisé en 100 centimes. Par prudence, n’allez que dans les banques ou établissements agréés et qui vous délivreront un bordereau indispensable pour convertir, à la fin de votre séjour, vos dirhams en monnaie de votre pays. Les banques, les villes importantes sont pourvues de distributeurs de monnaie ; Vous pourrez obtenir de l’argent liquide avec votre carte bancaire. Le cours approximatif euro/dirham : 1 Dirham = 0,0885 $ – 1€ = 11,20 Dirhams marocains (MAD).
Coutumes :
Le MAROC est un pays islamique. Les traditions religieuses et les coutumes devront y être respectées. Les mosquées sont interdites aux non-musulmans, excepté la grande mosquée de CASABLANCA. N’abordez pas de sujets à caractère politique ou religieux. Ne critiquez pas le roi ou la famille royale. Les tenues vestimentaires doivent être sobres (pantalon et jupe au-dessous du genou pour les femmes). Pas de monokini à la plage, le nudisme est interdit. Si votre hôte se déchausse, il convient d’en faire autant. Les Marocains sont amicaux et sociables. Quelques mots en arabe vous vaudront des sourires étonnés et des attentions supplémentaires. La pratique des pourboires est généralisée au MAROC. Pensez à vous prémunir de pièces. Au restaurant, la règle est de donner 10% de la note. N’oubliez pas les portiers d’hôtel et de gare, les gardiennes des toilettes, les chauffeurs de taxi, les gardiens de musée, les gardiens de parking, etc.
Jours fériés :
Deux calendriers sont utilisés : le calendrier grégorien de 365 jours et le calendrier lunaire musulman de 354 jours. Selon leur nature, les jours fériés sont calés sur l’un ou l’autre. Le mois sacré du Ramadan suit le calendrier musulman. Voici quelques fêtes officielles non religieuses dont les dates sont fixes :
1er janvier Jour de l’An
1er mai Fête du Travail
9 juillet Fête de la jeunesse
30 juillet Fête du Trône (couronnement de MOHAMMED VI)
14 août Réunification OUED EDDAHAB
20 août Anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple
6 novembre Fête de la Marche Verte
18 novembre Fête de l’Indépendance

Entrée interdite :
L’accès à la salle de prière des mosquées Marocaines est interdit aux non-musulmans. Vous pourrez toutefois jeter un coup d’œil à l’intérieur des édifices religieux les plus remarquables, parmi lesquels figurent :
 √ la mosquée HASSAN II à CASABLANCA,
 √ le mausolée de MOHAMMED V à RABAT
 √ le sanctuaire MOULAY ISMAIL à MEKNES.
Heures d’ouverture :
La plupart des administrations ouvrent de 8 h 30 à 12 h et de 14 h 30 à 18 h 30, avec une pause plus longue le vendredi pour la prière de midi. Dans les nouvelles villes, les magasins ferment habituellement de 12 h à 15 h. Les musées ont un horaire variable, mais d’une manière générale, ils ferment pour la pause de midi.
Location de voitures :
Des compagnies de location se disputent les clients. L’âge requis pour louer une voiture est de 21 ans, parfois 25. Le mode de paiement le plus commode est la carte de crédit, ce qui vous évitera d’avancer une caution importante. Certaines compagnies acceptent la prise et la remise de la voiture dans des villes différentes.
Médias :
Des quotidiens marocains paraissent en arabe, en français et en espagnol. Vous les trouverez dans les grandes villes. La télévision marocaine émet en arabe et en français. Les hôtels relaient souvent par satellite les programmes français, italiens, allemands et anglophones.
Photographie :
Il est interdit de photographier les zones militaires, les ports et les aéroports et quelques musées. Avant de prendre une personne en photo, n’oubliez pas de lui demander son avis. Vous trouverez des pellicules photos dans les villes et les stations si vous utilisez un appareil argentique, mais les stocks souffrent parfois de la chaleur et de la lumière.
Sécurité :
Sachez que le MAROC est peut-être le pays le plus sûr du continent africain en termes de sécurité. Les autorités marocaines ont fait beaucoup d’efforts pour sécuriser et encadrer le tourisme dans le pays avec un souci évident de tirer la qualité vers le haut. Une police spéciale pour le tourisme a donc été créée.
Le vol a fortement baissé en quelques années, mais toutefois, n’exposez pas vos biens de valeur de façon ostentatoire, accrochez bien vos sacs et vos appareils photos lorsqu’il y a foule. A l’hôtel, fermez bien votre chambre et n’y laissez pas en évidence des objets de valeur.
Quelques conseils élémentaires : ne tentez pas le diable en exhibant des liasses de billets ou en arborant des bijoux voyants. Vos objets de valeur trouveront leur place dans le coffre-fort de l’hôtel. Dans la foule des marchés et des gares, méfiez-vous des pickpockets.
La sécurité des personnes ne pose pas de problème majeur. Évitez cependant les quartiers très pauvres, surtout si vous êtes seul. De même, n’allez pas vous perdre dans les ruelles des médinas dans la nuit, en particulier à TANGER.
Police :
La police municipale règle la circulation et renseigne les touristes avec amabilité et serviabilité. La Sûreté nationale lutte contre la criminalité urbaine et surveille les routes principales. La gendarmerie, chargée de la sécurité, peut aussi installer des barrages dans les zones à risque. En cas d’urgence, sur tout le territoire, composez le 19 ou le 112 depuis votre mobile.
Numéros d’urgence :
Police : le 19 depuis un téléphone fixe
le 112 depuis votre mobile
Gendarmerie (hors des villes) : le 177
Pompiers : le 15

Postes et télécommunication :
Des téléphones à monnaie et à carte sont disponibles dans les gares ferroviaires et routières, les cafés et autres lieux publics. Vous pourrez également appeler depuis votre hôtel. Les réseaux téléphoniques pour mobiles fonctionnent bien dans les grandes villes et les zones touristiques.
Pour votre courrier, vous trouverez des timbres-poste dans les bureaux de poste et les kiosques. Pour accélérer l’acheminement de votre courrier, utilisez les boîtes postales des bureaux de poste. Attention aux horaires des bureaux de poste : du lundi au samedi de 08h30 à 14h00.
Numérotation téléphonique :

Pour appeler le MAROC :
 Vers un téléphone fixe : Composez + 212 5 suivi des 8 chiffres
 Vers un téléphone portable : Composez + 212 6 suivi des 8 chiffres

Pour appeler depuis le MAROC :
 Vers un téléphone fixe : Composez 0 5 suivi des 8 chiffres
 Vers un téléphone portable : Composez 0 6 suivi des 8 chiffres
 Plus d’informations sur le site de MAROC Telecom

Heure locale :
Le MAROC vit toute l’année à l’heure GMT, soit une heure de moins que Paris en hiver et deux heures de moins en été.

Toilettes :
Si vous le pouvez, choisissez les toilettes des hôtels de luxe. On trouve des toilettes publiques dans les aéroports, les gares ferroviaires, les restaurants et les cafés. Les voyageurs avertis emporteront avec eux leur papier toilette.
Voltage :
Le 220 V est la norme, en place dans les hôtels. Certaines villes sont cependant encore équipées en 110 V.

TRANSPORTS ET CIRCULATION
La circulation routière :
L’état général des routes est bon au MAROC, le réseau autoroutier est en pleine expansion, autour des grandes villes comme CASABLANCA. Cependant, les habitudes de conduite vous interdisent de relâcher votre attention. La vitesse est limitée à 40 km/h en ville et 100 km/h sur route.
La signalisation est bilingue arabo-française. Les grandes routes disposent d’aires de repos, agréables et ombragées. Vous trouverez beaucoup de stations-service en ville et en banlieue, mais n’oubliez pas de faire le plein avant toute excursion en zone désertique.
A l’intérieur du pays, les conditions climatiques sont une source de danger. En montagne et dans le désert, des congères peuvent bloquer les routes de montagne de novembre à avril. En cas de forte pluie, les routes peuvent être inondées. Attention aux personnes circulant sans signalisation particulière, au bétail pouvant utiliser la route au détour d’un virage.
Des cars de luxe avec air conditionné sillonnent les routes entre les grandes villes; les bus régionaux sont plus lents et moins confortables.
Train :
Toutes les grandes villes marocaines sont desservies par le train. Le réseau le plus fréquenté est celui des Trains Navettes Rapides entre CASABLANCA et RABAT. Les principales lignes du pays partent de CASABLANCA.
Bus :
Les compagnies CTM et SUPRATOURS la Filiale de ONCF (l’Office National des Chemins de Fer) assurent les liaisons entre la plupart des villes et localités du pays. Dans les gares routières, on retrouve aussi des bus privés assurant des voyages réguliers entre villes.
Taxis :
Les grandes villes ont leurs taxis classiques. Il y a d’autres types de taxis au MAROC. Les « grands taxis » vont d’une ville à une autre. Les petits taxis, avec galerie de toit, prennent de un à trois passagers pour des trajets urbains. Pour des distances plus longues ou des excursions, le grand taxi collectif est une solution, il est généralement spacieux, mais n’oubliez pas de négocier le prix de la course.
Aéroport :
L’aéroport principal du MAROC est celui de CASABLANCA, l’aéroport MOHAMED V. Deuxième en importance, l’aéroport d’AGADIR assure également des liaisons directes avec plusieurs capitales européennes, comme ceux de RABAT, MARRAKECH, TANGER et OUARZAZATE. Les vols intérieurs de ROYAL AIR MAROC joignent les villes entre elles, jusqu’au sud du pays.

EN CAS DE PROBLÈME
Si vous n’êtes pas satisfaits :
Si vous pensez avoir été roulé par un vendeur dans un souk, il est hélas trop tard pour récupérer quoi que ce soit. Le mieux est de négocier au préalable le prix d’un bien ou d’un service, la négociation fait partie de la culture marocaine. Le prix demandé dans un premier temps est donc souvent trop élevé, c’est la norme. Dans les hôtels et restaurants, demandez à parler au directeur si vous n’êtes pas satisfait du service.
Le harcèlement des faux-guides :

Un panneau vous prévient dans la plupart des offices de tourisme : des guides non agréés ou des éléments incontrôlés vous proposeront sans doute des tours de ville, et il est fortement conseillé de ne pas recourir à leurs services. Ces «faux guides» constituent un réel problème sur tous les sites touristiques. Refusez leurs services avec le sourire. La plupart du temps, ils souhaitent simplement vous amener vers des commerçants chez qui ils toucheront une commission en cas de vente. Restez ferme en leur accordant un minimum d’attention. S’ils ne lâchent pas prise, prévenez-les que vous n’achèterez rien. Si vous êtes perdu dans un souk, demandez à un enfant de vous ramener.
Le ministère du Tourisme a prévu d’organiser des patrouilles chargées de contenir les rabatteurs et autres guides non agréés. Ces patrouilles assisteront les touristes, notamment dans les villes impériales.
Drogues :
Le MAROC connaît une situation paradoxale en ce qui concerne le cannabis. Un privilège historique permet à la région du RIF de le cultiver, mais il est formellement interdit de le vendre, de l’acheter ou de le consommer dans tout le pays. Même par goût de l’expérience, n’achetez pas de cannabis dans la rue : certains trafiquants sont connus pour être également des informateurs, et les sanctions peuvent être considérables. Et n’essayez pas non plus de traverser les frontières avec du cannabis, les risques sont réels et importants.
Problème médical sur place
Les problèmes de santé les plus fréquents sont la diarrhée, les infections respiratoires, et les maladies de peau. Certains insectes peuvent transmettre des maladies pouvant se révéler après le retour. De plus les piqûres d’insectes peuvent se surinfecter, et il faudra être attentif aux petits bobos. La meilleure parade : une couverture vestimentaire correcte. N’hésitez pas à demander conseil à un pharmacien et en cas de problème grave, contactez votre ambassade.

Distances entre villes :
Trouvez la distance en kilomètres entre les principales villes du MAROC : AGADIR, CASABLANCA, ESSAROUIA, FES, MARRAKECH, MEKNES, OUARZATE, OUJDA, RABAT, TANGER, TETOUAN.

Agadir
Casablanca    530
Essaouira       190        350
Fès                 780        250         660
Marrakech      260        240         175        485
Meknès          730        200         550         50        460
Ouarzazate    400         440         375        590       200      590
Oujda             1125       595         945        345       820      390            860
Rabat              600         70          420        180       310      130            510        520
Tanger            880         355         705       345       600       270           800        685    280
Tétouan          890         370         720       275       760       260            865       570    300       60
Agadir   Casablanca Essaouira   Fès  Marrakech Meknès Ouarzazate Oujda Rabat Tanjer Tétouan

Désert en famille, en toute sécurité :

Où aller, quels bons plans pour le MAROC avec des enfants ?
Vous vous demandez quel pays choisir pour commencer à voyager, pas longtemps, pas cher avec des enfants ? Le MAROC doit forcément faire partie de votre liste pour les prochaines vacances !
Que faire avec des enfants en vacances au MAROC ?
 Les magnifiques plages de la côte Atlantique
 Balade vivante dans les souks en famille et la découverte des différentes odeurs
 Les randonnées dans les magnifiques montagnes de l’ATLAS
 La visite des studios de cinéma d’OUARZAZATE pour revivre Astérix et Obélix côté coulisse
 Les oasis et les villages en terre dans les vallées du DRAÂ.
 La balade à dos de dromadaire dans les dunes
 Le bivouac dans le désert du SAHARA près de ZAGORA pour vivre comme des Touaregs
 La nuit à la belle étoile dans une tente touareg au milieu du désert

Un voyage dans le désert marocain en famille avec les enfants, c‘est un voyage spécial pour la famille, qui permet à chacun de se retrouver, prendre le temps d’être ensemble et de partager un magnifique voyage dans le désert.
Tous les atouts sont réunis pour un échange culturel enrichissant. Les nomades, le plus souvent francophones,sont majoritairement berbères de confession musulmane et leur sens de l’accueil et leur hospitalité sont légendaires et aiment beaucoup les enfants. Il s’établit entre eux une complicité de fait, et le chamelier ou le muletier se transforme vite en copain.Le dépaysement est total. Les enfants ne s’ennuient pas : les paysages sont variés et les découvertes quotidiennes. La monte d’un chameau ou d’un mulet est une source de distraction permanente. La douche est rare mais cela ne les dérange pas !
La plupart de nos circuits est accessible à vos enfants et pour vivre comme « les princes dudésert », nous vous conseillons, pour leur joie, de vous déplacer en méharée plutôt qu’en 4X4.
Les prix sont accessibles et les familles ayant des enfants bénéficient d’un tarif spécial :
⇒ Réduction de 20% pour les enfants jusqu’à 11 ans
⇒ Réduction de 12% pour les enfants de 12 à 17 ans.

N’hésitez pas à nous interroger !

Il existe des infrastructures hospitalières à proximité des différents circuits.
En cas de problème (maladie ou accident), le rapatriement s’effectue rapidement compte tenu des destinations proposées.